Cette maison traditionnelle du 20è siècle située à Papara, coté mer, était la demeure familiale de l’ancienne maire de Papara, Tuianu Le Gayic, qui a notamment œuvré en faveur des femmes en difficulté, des familles nécessiteuses, des enfants maltraités ou handicapés et des personnes âgées.

Tuianu Le Gayic était mère de treize enfants et, malgré cette importante famille, elle éleva huit orphelins qui lui furent confiés par le service des affaires sociales. A l’âge de 24 ans, elle débute en tant qu’institutrice titulaire à l’école primaire Tevaitoa de Raiatea. Puis en 1948, elle retrouve l’école de Papara, établissement dont elle deviendra la directrice en 1963, pour finir en 1975.

Tuianu Le Gayic

Maire de Papara de 1983 à 1995, Tuianu Le Gayic a surtout été la première femme élue à l’Assemblée territoriale. A partir de 1992, elle se verra même confiée la commission permanente. Constamment réélue, elle était jusqu’à sa mort le 15 février 1995 la doyenne de l’institution. Tuianu Le Gayic a obtenu les plus grandes distinctions : Chevalier de la légion d’honneur, Officier de l’ordre national du mérite, Chevalier des Palmes académiques et titulaire de la Médaille d’Honneur de la France d’outre-mer. Elle était à l’origine du parrainage qui unit la frégate de surveillance « Le Prairial » à Papara, en 1993.

Commentaires

2016-10-20T08:08:20+00:00Categories: Maison ancienne, Papara, Tahiti, Tarirea|Tags: |