Qui s’y frotte s’y pique !
Prenez garde lorsque vous arrivez  sur les hauteurs de Papara, du cote gauche du plateau teihomanono. A l’endroit appelé par les chasseurs de papara pae monamona, pas très loin de la grotte ou vivaient les deux sorcières que combattit le héros légendaire Honoura, des abeilles s’approchent et tournent en bourdonnant au dessus des têtes des visiteurs. Ces abeilles sauvages semblent garder les lieux et provoquent les intrus avec leur dard empoisonné.

Les vieux chasseurs indiquent que, d’après la légende, cet essaim d’abeilles existerait depuis fort longtemps.

Commentaires

Source :

VAIRAA Taverio
TERAITUA, Légende de Honoura i te pii marina. 1917 Bull SEO n°21

2015-08-07T14:54:42+00:00Categories: Légendes des îles du Vent, Papara, Tahiti|
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1