En bord du lagon, quelques vieilles tombes rappellent l’époque des prédicateurs mormons. Ce cimetière a été édifié à l’emplacement du marae One make.
La venue de trois missionnaires mormons dans le Protectorat en 1844 n’était pas le fruit du hasard. Ils n’avaient pas trouvé de bateau pour Hawaii, mais leur but était d’atteindre une de ces îles du Pacifique Sud peuplées, selon leur doctrine, par les descendants de fils d’Israël ayant quitté l’Amérique. Les habitants de la première île touchée, Tubuai (îles Australes), réclamèrent que l’un d’eux restât, sans doute en raison du prestige apporté à l’île par la présence d’un missionnaire blanc. Arrivés en pleine guerre à Tahiti, les deux autres missionnaires n’eurent guère de succès. Une tentative d’installation a Huahine (îles de là Société), où résidait un missionnaire de la LMS, échoua totalement. Une autre à Anaa , évangélisée par des « teachers », connut au contraire un grand succès.
En 1845, et en moins de six mois, 620 personnes sur une population de l’ordre de 2 000 furent converties. Des renforts arrivèrent en 1850, mais les lois de 1851 et 1852 sur l’organisation des Églises dans les districts rendirent impossible le travail de missionnaire itinérant qui était celui des mormons. A la fin de 1852 tous les missionnaires mormons avaient quitté le Protectorat.

Voir fiches :
– Tombe de Vincent de Paul Terlijn à Faaite
– Cimetière de Putuhoa à Anaa

Commentaires

Source : Evangélisation de Anaa par les mormons
2016-10-20T08:09:07+00:00 Categories: Faaite, Hitianau, Sites historiques, Tombe, Tuamotu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1