Devant la longue allée d’herbe verte qui va vers l’église, il n’y a pas de voiture dans l’île, apparaissent les vestiges de la petite école de Akamaru.

Quelques pierres rappelant peut-être des souvenirs à certains, périodes agréables pleines de joies et de rires pour la plupart ou synonyme d’ennui et de souffrance pour quelques uns.

Commentaires

Source :

LAVAL Mémoires pour servir à l’histoire de Mangareva. Société des Océanistes 1968

Photo : Vestiges de l’école en 2007


2015-06-07T14:34:45+00:00Categories: Akamaru, Bâtiment historique, Gambier|