Sur le terre plein en face de la cathédrale de Papeete, près de pharmacie, il existait un très grand arbre sous lequel les paroissiens se retrouvaient traditionnellement après la messe dominicale : un Marumaru (Samanea saman) planté lors de la création des grandes avenues de la capitale. Sous son ombrage, depuis plusieurs décennies on se racontait toutes les aventures et mésaventures familiales de la semaine. S’il avait pu parlé, il nous aurait raconté la véritable histoire de Papeete, vécue par ses habitants.

Un massacre à la tronçonneuse !

Mais un matin d’une belle journée d’avril 1994, c’est la stupeur puisque des employés municipaux en grève, menés par le syndicaliste Hiro Tefaarere n’ont rien trouvé de mieux que de tronçonner cet arbre centenaire pour se faire entendre. Depuis aucun arbre n’a été replanté pour agrémenter ce triste lieu.

 

Commentaires

Source :

Syndicat Atia a Mua. La Dépêche de Tahiti avril 1994


2016-10-20T08:08:39+00:00 Categories: Arbre regretté, Papeete, Tahiti|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1