Banc du Dolphin

A l’intérieur de la baie de Matavai se trouve une roche dangereuse connue sous le nom de Banc du Dolphin, car elle conserve la trace de l’échouage, en 1767, du navire de Samuel Wallis (1728-1795), le découvreur de Tahiti.

Le 23 juin 1767, Wallis doubla le cap de Ha’apape, depuis appelé pointe Vénus et, pénétrant dans la magnifique baie de Matavai,son navire le Dolphin s’échoua et y demeura pendant près d’une heure. Il fut entouré de plusieurs centaines de pirogues, remplies d’indigènes qui espéraient la destruction du navire. Mais une bise, terre s’étant. levée le Dolphin put se dégager et trouver un autre mouillage.

C’est un magnifique site de plongée dont on peut admirer toute la beauté aux aurores ou lors de plongées de nuit. Le banc du Dolphin, s’enfonce vers le large en une succession de crevasses parallèles plus ou moins larges fréquentées par de grosses carangues.

Roche de Hiro, Te to’a o Hiro

Entre le pâté corallien To’a huripapa et la baie de Niufa se trouve le corail appelé la roche de HiroTe to’a o Hiro . Hiro y ancra sa pirogue double lorsqu’il vint à Tahiti à la poursuite des nahiti, qui avaient dérobé l’habit, les perles et la couronne de plumes rouges de sa fille Pihoitemarotainoa. Lorsque Roanuu (voir légende de Roanuu) s’aperçût que la jeune Tehoho s’était attachée à lui, il eut alors l’idée de lui donner une leçon. Roanuu donna le bout de la corde à Tehoho, et l’autre bout il l’entoura autour du corail de Hiro, puis il demanda à Tehoho de tirer de toute ses forces. Pendant que Tehoho tirait, la liane de calebasse tournoyait, alors que le corail de Hiro s’éloignait. Tehoho réalisa que ce beau jeune homme était Roanuu.

Commentaires

Source :

HENRY Teuira Société des Océanistes 1968 Tahiti aux temps anciens p 81.


2018-03-17T17:31:03+00:00Categories: Lieu historique, Mahina, Matavai, Tahiti|Tags: |