Le Calebassier (Crescentia) est petit arbre originaire d’Amérique centrale et du sud, que l’on trouvait dans les iles polynésiennes, car son fruit, la calebasse ou hue, une fois séché et évidé servait de récipient pour transporter des liquides.

Description botanique

La calebassier qui peut atteindre une hauteur de 6 à 9 mètres, à de nombreuses branches, peu ramifiées, qui s’écartent rapidement du tronc couvertes de grandes feuilles persistantes de 15 cm de longueur, vert clair, finissant en pointe. Les fleurs jaunâtre, verte, ou rosâtre poussent directement sur l’arbre.

Les fruits, appelés Calebasses, qui poussent directement sur les  branches sont ovales, d’environ 30 cm de longueur à la peau lisse et brillante d’un joli vert clair qui devient marron en vieillissant. La pulpe du fruit n’est pas comestible, elle contient divers acides susceptible de provoquer des diarrhées sévères.

Utilisations traditionnelles de la calebasse

La coque très dure de ces fruits était très utilisée. Evidée, elle servait de récipient pour transporter de l’eau ou des liquides. Le Miti hue, la traditionnelle sauce préparée à partir de morceaux de coco mis à fermenter dans de l’eau avec du jus de crevettes, se préparait traditionnellement à l’intérieur d’une calebasse appelée hue.

Toxicité

La pulpe de la Calebasse est susceptible de provoquer des diarrhées sévères et serait cancérigène.

Où en voir ?

Commentaires
2016-12-15T09:06:43+00:00 Categories: Fruits de Tahiti, Jardin botanique de Tahiti|
268 Partages
Partagez268
Tweetez
Enregistrer
+1