Ces pièges installés dans le lagon et près des passes, servaient à attraper les poissons et à les maintenir en captivité jusqu’à leur consommation. Construits en pierres aux Iles de la Société, ou en corail aux Tuamotu, certains sont encore utilisés de nos jours.

Go to Top