Les parcs à poissons sont des pièges dans lesquels les poissons s’engouffrent et ne peuvent plus ressortir. Ce n’est pas seulement une méthode de pêche très simple, c’est une forme primitive de l’aquaculture, puisque le piège à poissons permet de conserver les prises vivantes.

Les parcs à poissons du lac Maeva  auraient été bâtis en des temps reculés, lorsque régnaient les huit chefferies a Maeva. Dix-huit de ces pièges dateraient de cette époque et auraient fonctionné jusqu’au debut du 19ème siècle, plus ou moins entretenus du fait des rivalités entre les descendants des huit chefferies qui les exploitaient. Ils ne furent réellement restaurés que vers 1880 lors des règnes de Te-ha’apapa et de Teuhe qui se les approprièrent.
L’établissement progressif de l’administration française à partir de 1890 entraina le passage du lac et de son rivage dans le domaine public. Les pièges furent laissés  la disposition des habitants mais l’entretien du dispositif ne fut pas effectué correctement et se détériora. Aujourd’hui, les pièges sont de nouveaux opérationnels.
Commentaires

Source :

CHEBRET Stivyn, enseignant classe CM2 en 1977
SAURA Bruno, Huahine aux temps anciens


2016-10-20T08:08:25+00:00 Categories: Huahine, Iles sous le vent, Maeva, Parc à poissons|
263 Partages
Partagez261
Tweetez
Enregistrer2
+1
Email