Accrocs du sexe s’abstenir.

Il y a fort longtemps, une belle vahine rencontrait régulièrement de nuit son fiancé sur le motu Tabu, un petit îlot situé en face du village de Hitiaa à Tahiti. Une nuit, le garçon ne vint pas au rendez-vous et depuis ce jour, elle ne le revit plus. La jeune fille, au coeur brisé, décida de ne plus quitter le motu jusqu’au retour de son amoureux.

Depuis, par les nuits de pleine lune, si l’on regarde au dessus du lagon vers le motu Tabu, on peut voir le merveilleux tupapa’u (revenant, fantôme), vêtu seulement d’un paréo de tapa blanc errant sur la plage ou assis sous un palmier ou sous un tumu hotu, attendant son amoureux.

Beaucoup d’hommes connus pour leur bravoure, attirés à l’idée d’un merveilleux tupapa’u amoureux qui la nuit hante le motu, s’y sont aventurés. Malgré la mise en garde de la légendaire rumeur, et du nom du motu, leur imprudence leur a coûté la vie. Au matin, après leur nuit de veille, ils ont été retrouvés morts !

Ceux en charge de les récupérer, chuchotent qu’ils sentent l’étrange légèreté du corps aimé à mort par le tupapa’u du motu Tabu. Courageux, mais quand même fragiles.


Découvrez d’autres histoires de tupapa’u (fantômes) sur Tahiti Heritage.

Commentaires

Source :

Illustration Wolff Wolfgang (1909-1994) – Alsacien allemand venu à Tahiti en 1934


2017-08-14T09:10:18+00:00 Categories: Hitiaa, Hitiaa O Te ra, Tahiti, Tupapa'u - Revenant|
289 Partages
Partagez289
Tweetez
Enregistrer
+1