Émile de la Roncière (1803-1874) est nommé par Napoléon III Commissaire impérial et Gouverneur à Tahiti du 11 octobre 1864 au 5 juin 1869.

Le Comte, dans son passé de sous-lieutenant de cavalerie (1826-1843), a été victime à Saumur (1834) d’une accusation équivoque dans une affaire de lettres anonymes avec tentative de viol sur la nièce (l’auteur et amoureuse déçue) du puissant maréchal Soult et fille du général commandant l’École des cadets de cavalerie. Condamné par la Cour d’Assise de la Seine (4 juillet 1835) à 10 ans de réclusion sans exposition, il subira sa peine à Melun et Clairvaux, mais son procès d’erreur juridique lui fera obtenir une remise de peine par Louis-Philippe (1843) et la réhabilitation le 16 mars 1849.

Commandant de la Garde nationale, l’Empire étant proclamé, Émile de la Roncière devient Inspecteur de la colonisation en Algérie (1853), chef des services coloniaux à Chandernagor (1859), à Saint-Pierre et Miquelon puis à Tahiti du 11 octobre 1864 au 5 juin 1869, où il devient le 8ème Gouverneur à 61 ans.

Commentaires

Source :

PUTIGNY Bob Le Roi de Pâques – LE CAVALIER DU PACIFIQUE – L’AVENTURE PRODIGIEUSE DE ÉMILE DE LA RONCIERE.

2015-06-13T22:24:32+00:00 Categories: Atimaono, Papara, Personnage historique, Tahiti|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1