Tautira, est un lieu historique pour la mission catholique. C’est là que les premiers missionnaires franciscains espagnols s’installèrent, sans succès. Une grande croix rappelle cet événement.

Le 27 novembre 1774, les Espagnols revinrent une seconde fois à Tautira dans le but cette fois de christianiser l’ile. Le chef Vehaiatua II leur céda un terrain à l’emplacement de l’église actuelle de Tautira. Ils hissèrent le pavillon, acclamèrent trois fois le roi Charles III, et baptisèrent Tahiti « Isla de Amat », du nom du vice-roi du Pérou, sans se soucier des prises de possessions antérieures.

Puis ils érigèrent une grande croix, le 1er janvier 1775 et qui portait l’inscription : « Christus vincit – Carolus III Imperat – 1774« . Lors de son troisième voyage (1777), Cook ajouta, sur l’autre face : « Georgius Tertius Rex Annis 1767-176- 1773- 1774- 1777« .

Mais sur ces entrefaites, Don Domingo de Boenechea mourut et, après l’avoir enterré au pied de la croix en janvier 1775, les Espagnols repartirent.

Ancienne croix des espagnols à Tautira en 2004 ©Tahiti Heritage

Ancienne croix des espagnols à Tautira en 2004 ©Tahiti Heritage

Il y a encore quelques d’années, une grande croix de bois rappelait cet emplacement et ces inscriptions. Mais dans les années 2005, la vieille croix en bois a été remplacée par une croix en béton peinte en blanc, bien anonyme.

Commentaires

Source :

Maximo Rodriguez. Journal de Maximo Rodriguez, Premier Européen ayant habité Tahiti. Imprimerie du Gouvernement. Papeete: 1930.
Journal de Maximo Rodriguez. Bulletin de la Société des Etudes Océaniennes
R. P. P. O’Reilly. Le Tahiti catholique. Société des Océanistes ;
R. P. P. O’Reilly. Tentative d’évangélisation de Tahiti par les franciscains espagnols. Revue d’Histoire des Missions, septembre 1933

Photos Tahiti Heritage de la croix en 2004 et 2014


2018-07-09T17:58:38+00:00Categories: Monument, Tahiti, taiarapu-est, Tautira|