Une première et dans tout le Pacifique, cela n’arrive pas tous les jours. L’église d’Aukena, dédiée à Saint-Raphaël, est la première église catholique en pierre de tout le Pacifique. Mgr Tepano Rouchouze consacra l’église le 24 octobre 1839, jour de la fête du Saint patron. Elle a été reconstruite en 1844 en pierres brutes sous l’égide les Pères Soulié et Fabien.

L’accès à l’église se fait par un long chemin perpendiculaire à la plage qui conduit à l’axe principal du village. L’architecture est fort simple : un plan rectangulaire 18 m de long sur 8 m de large pour 8 m de hauteur au pignon, terminé à l’Est par une abside en demi-cercle, dont le grand axe est orienté est-Ouest. Le chœur est situé à l’est et l’abside réelle tient lieu de sacristie. La toiture est à deux pentes sans clocher.

La construction est massive, en corail enduit intérieurement et extérieurement de chaux. Le fronton est décoré d’une petite rosace comme l’église Saint-Joseph de Taku. Le portail est plein cintre avec une suggestion de pilastre toscan de part et d’autre de l’ouverture. La clé de voûte est bien marquée.

L’intérieur possède des dalles de corail, particulièrement bien appareillées. La voûte d’origine était réalisée en chaux sur lattis de nervures de feuilles de cocotier ou de tiges de roseaux suspendues aux charpentes. Le chœur est simplement marqué par un autel en bois orné de nacres.

En août 1838, Mgr Rouchouze montra cette église en pierres à Dumont d’Urville, avec une certaine fierté.

Commentaires

Source :

LAVAL Mémoires pour servir à l’histoire de Mangareva. Société des Océanistes 1968 – SOULIE Mon clocher à Mangareva p 24 – FENELON Service de l’aménagement 1981 – Patrimoine architectural antérieur à 1900.


2016-10-20T08:08:16+00:00 Categories: Aukena, Gambier, Patrimoine religieux|Tags: |
2 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer2
+1