Une histoire de billet.

En 1969, l’Institut d’émission d’outre-mer émet un billet de 1000 francs de type polychrome à couleur dominante rouge-orange. Au recto, il représente un fare niau, une maison au toit de palmes tressées et une tête de vahine. En filigrane, apparait le profil de Marianne avec les lettres R/F signifiant République française.

Ce sont des photos de paysage et de modèle du photographe Adolphe Sylvain qui ont servis à illustrer le recto de ce billet. Le fare niau était situé à la pointe Vénus, il appartenait à Dexter Georges et était habité par sa famille dont faisait partie la famille Marere.

La vahine est Greta Robson-Goy, fille de Jeannette Saminadam et l’épouse de Gilles Goy qui a été le commandant de l’aviso-escorteur “Henry”.

Le billet de 1000 francs est celui qui a généré le plus de variétés et de défauts (impression défectueuse, absence de signatures, manque de couleur noire, inscription dans la marge, dédoublement) venant sans doute de l’automatisation de la fabrication dans les ateliers de la Banque de France à Chamalières. Les billets de banque ont une durée de vie très courte. Les coupures de 1000 francs restent sur le marché monétaire durant une moyenne de quatorze mois.

Ce billet au paysage et personnage bien local a été remplacé il y a quelques années par des billets avec une esthétique proche de ceux des euros. C’est cela la mondialisation !

Francs Pacifiques

Le franc Pacifique (CFP), est, avec l’euro, une des deux monnaies officiellement utilisées au sein de la République française. Le franc CFP a été créé en décembre 1945 et a toujours cours dans les collectivités françaises de l’océan Pacifique :Polynésie française, Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna, qui n’ont pas encore pris l’Euros.

Le franc CFP signifie toujours « franc des Colonies françaises du Pacifique », appellation fixée par décret le 26 décembre 1945. Bien que l’appellation CFP ait évolué en « Communauté financière du Pacifique » puis aujourd’hui en « Change Franc Pacifique », il n’existe aucun texte officiel modifiant l’appellation de 1945. Il a le code ISO 4217 de monnaie : XPF.

  • 1 000 XPF = 8,38 € (exactement)
  • 1 XPF = 0,008 38 €
Commentaires

Source :

MARERE 2003 La Dépêche de Tahiti du 23 septembre 1983.
BESLU Christian, Tahiti et sa monnaie p 41.
BESLU Christian, Société des études océaniennes Bulletin n°212


2016-10-20T08:08:32+00:00 Categories: Mahina, Objet historique, Pointe Vénus, Tahiti|
219 Partages
Partagez219
Tweetez
Enregistrer
+1