Doit-on systématiquement porter secours à autrui ? Parfois non.

A la sortie de Taravao, bien cachée dans les collines se trouve une pierre à accoucher dénommée « vahi titohiraa hapu ». A cet endroit, on entend de temps en temps une femme qui pleure.

Ce jour là, Hiro qui vient de la ville, entend ces pleurs et se lève d’un bond pour secourir cette femme enceinte en détresse. Son copain lui fait signe de se rasseoir, de ne pas bouger et d’attendre. « cool, cool, mon pote ! ».

Effectivement quelques minutes plus tard, on n’entend plus les gémissements de la femme mais des cris de bébé. « Voilà, c’est fini, elle a accouché ! », tu peux bouger maintenant.

On entend également les gémissements de cette femme enceinte tupapa’u (fantôme) dans la vallée de la Vaihiria et dans plusieurs autres lieux de Tahiti.

Commentaires

Source :

Christophe MARTINEZ


2017-02-13T18:19:02+00:00 Categories: Tahiti, taiarapu-est, Taravao, Tupapa'u - Revenant|
Partagez
Tweetez
Épinglez
+1
Email