Tout le monde connaît l’homme invisible, mais la femme, non. Cette histoire est arrivée du coté de Paea de nombreuses fois à plusieurs chauffeurs de trucks, ces bus polynésiens en bois bien colorés.

A Paea, une belle femme couverte d’une grande tunique blanche attend le truck qui va au Tuirai, les grandes fêtes de juillet qui se déroulent dans la capitale. Elle se met au bord de la route pour attendre, mais ne semble pas très pressée car elle laisse passer les trucks chargés pour en attendre un qui n’a pas de passager.

Enfin s’arrête un truck vide !

Cette femme qui redoute la promiscuité s’assoit au fond du truck, près de la porte arrière. Le chauffeur aguiché par cette belle dame blanche est déjà en train de fantasmer. Il jette un œil dans le rétroviseur pour surveiller sa passagère, tout en continuant de suivre la route avec son autre oeil. Et soudain, il ne la voit plus, les banquettes sont vides ! Sous le choc son truck fait une grande embardée et manque de quitter la route.

Un rêve ? Peut-être, mais ce qui est étonnant c’est que des histoires similaires se sont produites plusieurs fois dans le même secteur.

Commentaires

Source :

Histoire de Maha’i Atea – Guy Jacquet


2017-03-10T21:03:05+00:00 Categories: Dame blanche, Paea, Tahiti|Tags: |
1,3K Partages
Partagez1,3K
Tweetez
Enregistrer
+11