Ah que le pain devait être bon ! Les missionnaires ont construit plusieurs fours à pain, dont deux sont encore en excellent état, le four à pain de Areragi du presbytère d’Akamaru et celui situé à Te ana’o tiki sur l’ile d’Aukena. Ce four à pain mesure environ 1,50 m de diamètre. L’appareillage cyclopéen du soubassement est à remarquer ainsi que la voûte en cul-de-four, c’est à dire formée d’une demi coupole.

Ouvrage d’un grand architecte. M. de la Tour de Clamouze, architecte des bâtiments des missionnaires des gambier, fît confectionner dans les années 1840, cette presse à huile pour écraser le coprah (noix du cocotier). Elle se trouve à quelques mètres d’un four à pain. Cette presse, constituée d’une roue taillée dans un bloc de corail de 1 m de diamètre avec un axe central carré, s’appuyait sur une auge creusée dans la pierre.

Commentaires

Source :

LAVAL Mémoires pour servir à l’histoire de Mangareva. Société des Océanistes 1968 FENELON Service de l’Urbanisme 1981 Patrimoine architectural antérieur à 1900. (AUK 08)


2016-10-20T08:08:21+00:00 Categories: Ana’o Tiki, Aukena, Four - Séchoir, Gambier|
2 Partages
Partagez2
Tweetez
Enregistrer
+1