Le frangipanier, appelé tipanie en Polynésie française, tient son nom du parfumeur italien frangipani qui inventa une fragrance similaire à la fleur de cet arbre. En plus, d’avoir un parfum enivrant, les fleurs de tipanie, aux couleurs variées, sont magnifiques.

Le parfumeur Frangipani

Les premiers frangipaniers ont pris racine à Tahiti en 1852 grâce au pépiniériste M. Abadie, originaire de Valparaiso. C’est le genre Plumeria qui est le plus répandu au fenua. Il compte plusieurs variétés dont les origines proviennent d’Amérique centrale, du Mexique, de Cuba et de Colombie.

L’origine de son nom commun, frangipanier, fait l’objet de plusieurs explications. Nous avons retenu l’histoire du parfumeur Frangipani. Au XIIe siècle, l’italien Frangipani fabrique un parfum fort apprécié que des explorateurs européens retrouvent quatre siècles plus tard en arrivant aux Caraïbes sur cet arbre. On attribue alors tout simplement le nom du parfumeur à l’arbre.

En Polynésie, le tipanie sert à confectionner des couronnes de cou ou de tête très odorantes.

Fleurs de Frangipanier rose layette, Tipanie de Tahiti. © Tahiti Heritage
Fleurs de Frangipanier rose layette, Tipanie de Tahiti. © Tahiti Heritage
Fleurs de Frangipanier rose layette, Tipanie de Tahiti. © Tahiti Heritage

Un parfum enivrant

Fleurissant toute l’année, mais plus particulièrement d’octobre à novembre, le tipanie produit de magnifiques fleurs à cinq pétales. La fleur possède un parfum enivrant. Il existe plusieurs variétés produisant des fleurs unies ou bicolores, blanches, jaunes, roses, jaunes ou rouges et même un grenat foncé très recherché par les mama tahitiennes.

Reconnue pour ses propriétés olfactives, la fleur du frangipanier est utilisée en parfumerie sous forme d’absolu. Aussi bien note de tête, de cœur ou de fond, elle apporte une composante exotique, miellée et amandée aux produits cosmétiques. En Asie, l’infusion de fleurs de tipanie est appliquée sur le corps après le bain pour son parfum agréable et son action tonifiante.

Propriétés médicinales du tipanie

En Polynésie, le latex du tipanie est employé comme traitement contre les verrues. Il est également utilisé comme remède traditionnel dans certains pays : purgatif aux Indes (écorce ou racines), contre la blennorragie ou chaude-pisse aux Philippines (écorce fraîche). En médecine moderne, on extrait un antibiotique des feuilles et de l’écorce.

Le tipanie, un symbole d’immortalité

L’arbre est considéré comme symbole d’immortalité car ses rameaux coupés peuvent se garder très longtemps avant d’être replantés. Le tipanie est un arbre fétiche dans les cimetières et aux enterrements car il aurait des liens privilégiés avec les esprits.

Où voir des tipanie ?

C’est dans les cimetières de Tahiti, que vous pourrez voir les vieux et les plus beaux tipanie, et particulièrement dans le cimetière catholique d’Arue.

Commentaires

Source :

Orama IENFA – Olivier BABIN
MT

2017-08-17T16:13:56+00:00Categories: Fleurs de Tahiti, Jardin de senteurs tahitiennes|Tags: |