Le Vétiver est originaire de l’Inde. Son nom vient du mot tamoul vettiveru  qui signifie « coupé à la machette ». Cette plante herbacée est utilisée de deux manières totalement différentes : pour son parfum extrait des racines et pour sa capacité à réduire l’érosion des sols. Ses racines très tortueuses, entremêlées et extrêmement longues sont aptes à fixer les terres soumises à de fortes érosions.

De grandes touffes d’herbes

Le vétiver se présente sous forme de grandes touffes vertes pouvant atteindre 1,50m de hauteur. Ses tiges sont fortement incurvées en forme de V et la racine, se développant verticalement, peut atteindre des profondeurs de trois mètres. C’est surtout cette racine que les occidentaux connaissent. Ses feuilles sont étroites, longues et fines avec une forte incurvation.

Propriétés médicinales et cosmétiques du Vétiver

Le vétiver est un tonique, stimulant glandulaire et circulatoire. Il est recommandé en cas de fatigue, d’immunodépression, ou de circulation lente.
L’huile essentielle possède des propriétés relaxantes et réconfortantes.

Après distillation, la racine de Vétiver fournit une essence résineuse très épaisse utilisée en parfumerie, essentiellement pour les parfums masculins. C’est une essence à la saveur fine et complexe : boisée, aromatique, verte, quelquefois légèrement fumée. Le vétiver est une des plantes qui compose le kumuhei, le bouquet aphrodisiaque marquisien. La racine y est souvent teintée en jaune avec du rea (curcuma).

Propriétés dépolluantes

Des essais sont en cours actuellement pour déterminer la capacité du vétiver à épurer les eaux polluées et à fixer l’excès de gaz carbonique de l’atmosphère.

Commentaires

Sources :

Olivier Babin – Photo : 1 . Racines de vétiver, nature et teintées avec du rea (curcuma)