Du poisson oui, mais avec modération et vigilance. La ciguatera est une intoxication alimentaire consécutive à la consommation de poissons frais, empoisonnés par un organisme microscopique formé d’une seule cellule à deux flagelles. Ce dinoflagellé découvert aux Îles Gambier est appelé Gambierdiscus toxicus. Il vit fixé sur les algues qui poussent sur les coraux morts.

Normalement, il est rare dans un milieu récifal riche en coraux vivants. Mais quand il se produit des perturbations naturelles (cyclones, tsunami, fortes pluies saisonnières…) ou humaines (travaux sous-marins, immersion de matériaux divers, aménagement de littoral…), les surfaces de coraux morts augmentent.

Ces derniers sont envahis par des algues qui forment de véritables gazons au niveau desquels les dinoflagellés toxiques vont pouvoir proliférer massivement. Le poison, alors fabriqué en quantité, est transmis aux poissons herbivores, puis aux poissons carnivores qui se nourrissent des précédents. Au bout de la chaîne alimentaire, l’homme devient malade en mangeant un poisson contenant plus de poison que son corps ne peut en supporter.

C’est un phénomène de bio écologie marine complexe aux conséquences économiques sérieuses qui existe depuis des temps immémoriaux dans toutes les mers chaudes du globe.

Commentaires

Source :

Institut Malardé

2016-10-20T08:09:10+00:00 Categories: Gambier, Mangareva, Site pittoresque|
3 Partages
Partagez3
Tweetez
Enregistrer
+1