Un nid d’amour. La grotte Monoihere, Te ana o Monoihere, est citée dans la légende de Tafa’i, qui compte les amours tragiques de Monoihere et de Hina, la fille de Nona, la femme cannibale de Tahara’a.

L’entrée de la grotte du coté de Orofara a été coupée et la pierre qui l’obstruait a disparu, lors de l’agrandissement de la route de ceinture il y a une trentaine d’années. Ces travaux ont été effectués par l’Equipement sans aucun respect de l’histoire du fenua. Derrière les branches d’un Tamanu, à cinq mètres de hauteur ont peut voir le tunnel.

Grotte de Monoihere, à Orofara, Mahina. aout 2016 ©Tahiti Heritage

La grotte de Monoihere à Orofara, en haut à gauche du poteau électrique

Grotte de Monoihere, à Orofara, Mahina. aout 2016 ©Tahiti Heritage

L’entrée de la grotte de Monoihere, à Orofara, en aout 2016

Monoihere était très amoureux de Hina et ils se rencontraient secrètement à la source Vaipi’i horo à Orofara. Près de là se trouvait cette grotte dénommée Te ana o Monoihere qui s’ouvrait et se fermait lorsque l’on prononçait certaines paroles. Hina avait l’habitude de porter un panier de nourriture à son amant lorsqu’il était caché dans la grotte et lorsqu’elle s’approchait de la grotte, ils échangeaient les paroles suivantes :

– Hina : Monoihere est l’homme et Hina est la femme
– Monoihere : Où est ta mère Nona aux dents longues ?
– Hina. Elle est sur le long récif, sur le court récif, prenant du poisson pour nous, mon amant.
– O fondation de rocher ouvre toi.

Aussitôt le rocher s’entrouvrait pour laisser passer Hina et les deux jeunes gens restaient ensemble jusqu’à l’heure du retour de Nona.

Françis Sanford ,qui a visité la grotte de Monoihere dans les années 1960, a parcouru 200 mètres sous terre, mais n’a pu aller plus loin car un rocher bloquait le passage. Il signale toutefois que la galerie qui s’apparente à un lavatube continue bien au delà.

On raconte que la guerrière Tahiri vahine venait avec ses guerriers de la vallée de Hamuta à Pirae jusqu’à Orofara en rentrant par la grotte Faaoe.

Voir les autres lieux de la légende de Monoihere

Commentaires

Source :

AHNNE Edouard. 1936. Légende de Monoihere et de Tafai SEO bull. 49 ,51 et 52    –
HENRY Teuira. Légende de Tafa’i . Tahiti au temps anciens p 80 et p 566.     –
SANFORD Françis. Excursion dans la grotte de Monoihere. SEO Bull.56 p 575   –
The tahitian version of Tafa’i. JPF vol 25 p 1-25 (anglais , tahitien) –
AIPI . The Paumotuan version of Tafa’i. JPF vol 20 p 1172-184 (anglais , tahitien)  –
Livret 1 Tearapo – légende Ruanu’u


2018-04-04T17:15:50+00:00 Categories: Grotte, Légendes des îles du Vent, Mahina, Orofara, Tahiti|
1,7K Partages
Partagez1,7K
Tweetez
Enregistrer1
+1