L’Hymenaea courbaril est un grand arbre originaire d’Amazonie et peut atteindre 30 m en hauteur. Son nom botanique Hymenaea est dérivé de Hymen, le dieu grec du mariage, en référence aux feuilles vertes de l’arbre qui sont toujours par paires.

Le fruit est une cosse marron qui contient une grande graine comestible mais à l’odeur si repoussante que l’on le nomme « piropiro » (repoussant) en Polynésie et « orteil puant » dans d’autres contrées.

Le Mape piropiro est un des rares arbres dans la forêt tropicale qui a une écorce bien propre, sans moisissure comme sur les autres arbres en région tropicale humide. À la base de l’arbre on trouve une résine orange et collante qui se transforme en ambre à travers un processus chimique qui dure des millions d’années en incorporant quelquefois des insectes préhistoriques comme dans le film « Jurassic Park ».

Usages du Courbaril

Dans son pays d’origine, cette résine est brûlée comme encens et employée comme remède médicinal et dans des rituels magiques et des potions d’amour.

Le mape piripiro est également utilisé comme remède naturel pour soigner les cystites, les infections respiratoires et dermatologiques.

Une boisson à base d’extraits d’écorce mélangée à de l’alcool appelée de Vinho Jatobá est vendue au Brésil comme boisson tonique et fortifiante.

Où voir un Courbaril à Tahiti ?

  • Il y a un beau spécimen dans l’arboretum du jardin botanique de Tahiti à Papeari,
  • Sur le versant de la rive gauche dans la vallée d’Orofara à Mahina.
  • A Tahaa, à la sortie du village de Muifenua, coté montagne, un immense et rarissime pied de mape piropiro se dresse en bordure de route.
  • Dans le jardin de l’évêché de Papeete.
  • Dans la cour du couvent de Rouru, à Rikitea, près du bâtiment qui abrite la chapelle Saint-Agathe,
Commentaires

2017-08-05T16:55:48+00:00 Categories: arboretum, Arbre, Fruits de Tahiti, Jardin botanique de Tahiti|
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1
Email