Un immense platier au corail orangé qui entoure un écrin de verdure parsemé de petites mares à kopara. C’est comme cela que l’on pourrait décrire la petite île de Tikei, située à 605 km à l’est de tahiti et à 70 km de Takaroa. Tikei ne possède pas de lagon mais une zone asséchée ainsi que quelques grandes marres d’eau stagnante, et n’a pas les caractéristiques habituels des atolls avec un lagon intérieur.

Derrière la zone asséchée, se trouve des vestiges archéologiques, composés de deux marae, dont l’un s’appellerait Marae Teavatea. Un peu plus loin, se trouve un tupa’ira’a, vestige des premiers colons.

L’île de Tikei qui est rattaché à la commune de Takaroa, n’est habité que quelques mois par an par des habitants des atolls voisins pour la récolte du coprah autour du vieux village de Tereporepo. Il est également visité épisodiquement par des touristes en quête d’île deserte.

Tikei, Carshoff et Rimanzov

L’île a été visité le 18 mai 1722 par l’expédition du navigateur hollandais Jacob Roggeveen qui a nommé cette île « Carlshoff » et le jour suivant échoua l’un de ses trois navires sur l’atoll voisin de Takapoto.
Le navigateur russe Otto von Kotzebue est venu à Tikei en 1816 et lui a donné le nom du principal sponsor de l’expédition « Romanzov ».

Commentaires

2016-04-06T11:17:43+00:00 Categories: Ile, Tikei, Tuamotu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1