Grâce à ses feuilles plumeuses et ses fleurs bleues foncées en forme de trompette, le Jacaranda est considéré comme l’un des plus beaux arbres ornementaux. Originaire du Brésil et des Indes occidentales, il est assez rare à Tahiti. Il y avait bien deux magnifiques pieds devant l’Eglise Saint François Xavier de Paea mais ils ont été coupés en 2006 et remplacés par des flamboyants oranges.

Le Jacaranda est également connu sous les noms de :

  • « flamboyant bleu », à cause de la similitude de son feuillage avec celui du Flamboyant (Delonix regia) ;
  • « arbre fougère » (fern tree) en raison de la finesse de ses feuilles ;
  • « arbre à huîtres » de par la forme de ses fruits rappelant ce mollusque ;
  • « applaudissement de singe » en raison du bruit de ses fruits s’entrechoquant au vent.

Des clochettes bleu-violacé

Feuille de Jacaranda mimosifolia.

Feuille de Jacaranda mimosifolia. 

Fleur du Jacaranda mimosifolia.

Fleur de Jacaranda mimosifolia. 

Fruit du Jacaranda mimosifolia.

Fruit du Jacaranda mimosifolia. 

Le Jacaranda mimosifolia est un arbre à la croissance rapide qui peut atteindre 15 m de hauteur. Son écorce est mince et de couleur gris-brun, lisse quand l’arbre est jeune mais qui s’écaille ensuite en vieillissant. Ses feuilles fines comme des frondes de fougères sont particulièrement élégantes. A la floraison l’arbre se couvre de magnifiques grappes de fleurs parfumées, dans différents tons du bleu lumineux au bleu-violet, en forme de trompette de 5 cm de longueur. La floraison est surabondante et les fleurs tombent assez rapidement, exhalant une odeur jugée parfois désagréable. Un beau tapis bleu se forme sur le sol lorsque les fleurs tombent.

Les fruits sont des gousses aplaties et arrondies, légèrement ondulées ressemblant à des huîtres. Elles contiennent de nombreuses graines plates et ailées. Ces gousses sont décorées pour être utilisées sur les sapins de Noël ou pour la composition de bouquets secs. Le bois tendre, de couleur foncé et agréablement parfumé du Jacaranda est apprécié pour la sculpture.

Utilisations médicinales du Jacaranda

Dans la pharmacopée traditionnelle sud-américaine, le feuillage, l’écorce et les racines du Jacaranda, sont utilisées pour leurs propriétés antibactériennes, antiseptiques, astringentes, calmantes et cicatrisantes et surtout pour soigner les maladies vénériennes. Des décoctions sont prescrites en usage externe pour traiter les plaies et les maladies de la peau, les varices et les hémorroïdes. L’extrait de feuille ou le jus peut est utilisé pour soulager les plaies ou les ulcères causés par des maladies vénériennes.

La graine et de nombreuses parties de la plante sont toxiques si elles sont ingérées, et le pollen peut provoquer une réaction allergique.

Commentaires

Source :

Olivier Babin. Jacaranda, le flamboyant bleu, Fenua TV n°61, mai 2017

2017-05-16T15:14:24+00:00 Categories: Fleurs de Tahiti|Tags: |
2 Partages
Partagez2
Tweetez
Enregistrer
+1
Email