Le Kahaia, (Guettarda speciosa), ou Tafano, est un arbre indigène en Polynésie française que l’on trouve dans les atolls des Tuamotu. Il est réputé pour sa beauté et le parfum de ses fleurs. Il fait partie de la même famille que le Tiare Tahiti, celle des Rubiacées. 

C’est un grand arbre au tronc lisse gris brun et des grandes feuilles avec des poils sur une ou deux faces. Ses fruits ronds de 2 cm, de couleur blanc puis rosâtre à maturité, sont composés de 4 à 6 cellules comportant chacune une graine. Ces graines sont disséminées à la fois par les courants marins et les oiseaux.

Des fleurs très parfumées

Les petites fleurs blanches sont disposées en grappes sur de longues tiges. Elles s’ouvrent une heure avant le coucher du soleil et tombent le lendemain matin. Elles sont très odorantes, particulièrement au lever du jour. Les fleurs du Kahaia servent à confectionner des couronnes ou sont mises à macérer dans le « monoï Kahaia » pour apporter son parfum et ses propriétés. Traditionnellement, les fleurs et les jeunes feuilles sont trempées dans l’eau pour fournir un déodorant qui aurait également un pouvoir aphrodisiaque. L’huile essentielle obtenue à partir des fleurs est utilisée comme un parfum.

Le Kahaia, un arbre bien utile

L’écorce, les feuilles, les fleurs et les fruits sont employés depuis longtemps en pharmacopée traditionnelle. L’écorce interne est utilisée pour traiter l’épilepsie, la diarrhée et même les rhumatismes ; les feuilles pour traiter la toux, le rhume et les maux de gorge ; le jus extrait de la fleur pour stopper les vomissements ; la purée de feuilles en usage externe pour soigner les plaies infectées.

Mais les feuilles de Kahaia s’avèrent bien pratiques lors des pique-niques sur les motus. Les feuilles servent : à envelopper la nourriture, d’assiettes jetables, de tissu pour nettoyer les bébés et comme papier toilette. Un arbre bien utile !

Le bois, clair, légèrement rosé, avec un veinage jaune pâle était utilisé pour la confection de pirogues, de coffres et de beaucoup d’objets. Il est considéré comme le meilleur bois à utiliser par frottement pour allumer un feu. Si les aventuriers de Koh Lanta savaient ça…

Commentaires

Source :

Jean François BUTAUD (SDR FROGER) et autres