Taiaro est un petit atoll ovoïde de moins de 5 km de diamètre dont le lagon, d’une surface de 9 km2, est entouré d’une bande ininterrompue de terre. La formation de ce lagon unique provient d’une histoire de l’atoll en trois phases :

  • un abaissement du niveau marin de 1,5 m à 2 m, 1000 à 2000 ans avant Jésus-Christ, qui entraîna l’émersion de toute la couronne récifale ;
  • puis une surélévation d’origine géologique de 1 m au dix neuvième siècle, qui limita la connexion entre l’océan et le lagon à quelques hoas
  • enfin le colmatage progressif des hoa par des remparts de blocs apportés avec les tempêtes lors du siècle suivant.

La principale caractéristique de ce lagon est d’avoir une eau nettement plus salée que l’océan (45.2 vs 36.5 psu), certainement du fait de l’évaporation. Un équilibre physico¬chimique entre les eaux du lagon et celles de l’océan par la percolation au travers la matrice carbonatée de l’atoll est probablement à l’origine de la stabilité des paramètres de cette eau lagonaire (telle qu’elle ressorte après des expéditions scientifiques réalisées à 20 ans d’intervalle). Mais cette hypersalinité témoigne également que les entrées d’eau océanique restent des évènements rares, liés aux fortes tempêtes et aux vagues d’origine sismique ou cyclonique.

La profondeur maximale du lagon est de -27 m, le fond du lagon est composé de sable corallien fin (diamètre < 50 microns) sur lequel se trouvent des pâtés coralliens éparses.

Commentaires

2016-10-20T08:09:13+00:00Categories: Lagon, Taiaro, Tuamotu|