Gare aux cailloux !

Il y a une quarantaine d’années, une Peugeot 403 et un truck transportant des élèves du collège la Mennais, qui venaient de disputer un match de football à Mataiea, rentrent à Papeete par la côte est. Du coté de Faaone, la route taillée dans la falaise à 30 m au dessus de la mer est étroite et sinueuse.

La voiture est devant avec cinq élèves dans la benne, le truck suit quelques dizaines de mètres derrière. La voiture disparaît puis réparait dans les nombreuses boucles des virages. Dans la voiture, l’un des enfants envoie involontairement un petit caillou dans la chemise du conducteur qui affolé, dans un mauvais réflexe donne un coup de volant à droite au moment d’amorcer un virage à gauche…

Quelques secondes plus tard, le truck aborde le virage, au bord de la falaise, les jeunes passagers du truck entendent des cris provenant du coté mer. Au même moment le chauffeur du truck s’inquiète de ne plus voir le véhicule qui le précède. Le truck s’arrête, les passagers descendent et découvrent que la voiture a raté le virage et est allé se fracasser sur les rochers en bas de la falaise avant de s’enfoncer dans l’océan.

Trois enfants furent tués. Les autres s’accrochent au ballon de foot que l’un tenait dans ses bras.

Tout cela peut ressembler à un banal accident de la route, comme malheureusement nous en voyons plein dans les journaux ou à la télévision et moins souvent en vrai. Mais le plus incroyable, c’est que depuis plusieurs personnes ont vu ces trois enfants en haut de la montagne jeter des cailloux sur les voitures et ont reconnu ou cru reconnaitre les silhouettes des trois victimes.

Commentaires

Source :

Christophe / Claude Dauphin / Talo


2017-02-13T21:51:06+00:00Categories: Tahiti, taiarapu-est, Tupapa'u - Revenant|