Ce grand et solide bâtiment qui abrite la mairie et l’abri anticyclonique de Anaa a été construit construit après le cyclone dévastateur de 1983, au cœur du nouveau village de Tukuhora.

En 1983, le cyclone Vega dévasta l’ancien village de Tukuhora et l’ancienne chefferie (photo 2). Dans le village il ne restait que les mûrs de l’église.

Les autorités décidèrent alors de reconstruire un nouveau village plus à l’ouest dans une zone de feo (rochers coraliens) surélevée de 2 à 3 mètres. Cette zone était également protégée des éventuelles fureurs de l’océan par une grande étendue de forêt qui bloquerait les blocs de coraux et une grande étendue de feo qui casseraient et absorberaient les vagues. Cet abri-mairie a été la pièce maitresse de ce nouveau village, autour duquel s’est élevé une école primaire, les hangars municipaux et surtout un grand lotissement résidentiel. Tout allait bien, les habitants se sentaient en sécurité.

Mais en 2007, l’Equipement et l’Aviation civile sous prétexte d’agrandir la piste d’aviation a coupé les arbres protecteurs et comblés les féo absorbeurs. Les protections ont sautés et depuis on peut voir des fenêtres de la mairie, l’océan rugir. « Ca fait peur ! » disent les habitants.

Chefferie, mairie, de l'ancien village Tukuhora de Anaa en 1967

Chefferie, mairie, de l’ancien village Tukuhora de Anaa en 1967

mairie et centre anti cyclonique de Anaa

Mairie, Infirmerie et Abri anti-cyclonique de Anaa

Commentaires

2018-08-08T14:04:47+00:00Categories: Anaa, Mairie, Tuamotu, Tukuhora|