L’américain William Robinson vécu dans une magnifique propriété située en bord du lagon de Paea. Dans un grand jardin tropical, subsiste l’une des dernières maisons particulières construite de manière traditionnelle avec des cloisons en bambou, une charpente en bois et une toiture en niau (feuilles de cocotier tressées).

Pour s’isoler des nuisances sonores de la route de ceinture, il fit édifier un mur recouvert de Ficus primula (lierre de Tahiti) qu’il fit venir de Hawaii.

Commentaires

2015-07-16T12:12:37+00:00Categories: Maison ancienne, Paea, Tahiti|