La grande maison en béton et d’un étage que l’on aperçoit coté montagne en franchissant le pont de la Taharu’u à Papara, était au dire des voisins habitée par un tupapa’u (fantôme) qui se manifestait par de grands bruits nocturnes. Dans cette construction récente en béton, ce ne pouvait pas être le plancher ou les vieilles poutres qui craquent. C’était autre chose, mais quoi ?

Depuis de nombreuses années les locataires et acheteurs se succédaient et ne dormaient, si l’on peut dire, qu’une seule nuit. Dès l’aube, ils s’enfuyaient sans rien demander, mais sans non plus donner d’explication. Le mystère persistait.

En 2007, la maison a enfin été vendue pour une bouchée de pain à une famille originaire des Tuamotu dont la grand-mère « savait » comment maîtriser ces phénomènes. Effectivement après de nombreuses investigations, elle découvrit des ossements humains dans une fosse à côté de la maison. Elle leurs donna une sépulture plus digne et depuis tout ce petit monde semble reposer en paix.

Moralité, il faut parfois ne pas hésiter à faire appel à un spécialiste.

Commentaires

Source :

Tavelio (Papara) 2000
Photo retouchéé


2015-08-06T15:34:26+00:00Categories: Maison hantée, Papara, Taharuu, Tahiti|