Le marae Kotiko Rongo est situé à environ 25 mètres du lagon, sur une pointe, dans une cocoteraie dégagée. Il s’agirait d’un site ancien réutilisé en 1903 comme cimetière pour les victimes du cyclone.
Aucune structure reconnaissable d’un marae n’est visible en surface. On note seulement un ensemble de pierres dressées alignées sur plusieurs rangées et les restes de deux structures de forme rectangulaire, délimitées par des pierres sur chant rappelant explicitement des tombes.

Commentaires

Source :

CPSH – Eric Conte, Archéologie des Tuamotu 1990 p 56 – N° 562 HIK-1


2015-11-30T11:19:46+00:00Categories: Amanu, Marae, Tuamotu|