A Outukaiga, le marae Mo’e (caché) appartenait à un roi. Lorsque ses fils se disputèrent, ils partirent vers Hawaï, Maupiti et Raiatea, en emportant chacun une partie du marae. Depuis ce jour le marae a disparu, mais il peut réapparaitre.
En effet, il n’est pas donné à n’importe qui de le voir. Certaines personnes ayant vu ce marae on marqué leur chemin avec des rubans attachés sur des branches des arbustes pour aller chercher d’autres personnes. Même en suivant le même chemin, en sens inverse, ils n’ont jamais pu revoir le marae.

ce mare s’appelerait également marae Huna dit aussi Taputatuatea.

Commentaires

Source : Rosalie Tu Service de la culture et du patrimoine. Inventaire archéologique 5 16 1 00 004
2016-10-20T08:09:06+00:00Categories: Fakarava, Marae, Sites archéologiques, Tuamotu|