Eugène Caillot dans son livre Histoire des religions de l’archipel des paumotu, cite le marae Ramapohia, dont les dalles ont une vague forme humaine et sont grossièrement sculptées.

Ce marae communiquerait avec la marae Taputapuatea à Raiatea.

Commentaires

Source :

Service de la Culture et du patrimoine, Tamara Marvic 2011, Inventaire archéologiqueCPSH Archéologie des Tuamotu,
Eric Conte 1990 – réf 541 MAT-
EMORY Keneth, Tuamotuan stone structures – Bishop museum p 39
CAILLOT Eugène, Histoire des religions de l’archipel des paumotu 1932 .


2016-10-20T08:08:05+00:00Categories: Fangatau, Marae, Sites archéologiques, Tuamotu|