La vallée de Papeno’o est le pays natal de la déesse Pere, la déesse des volcans et du feu appelée Pele par les Hawaïens.

A Farehape dans la vallée de Papenoo, près d’une source est placé un grand rocher gravé de pétroglyphes, dont les motifs représentent des figures humaines, une coiffe de deuilleur, un homme-lézard et des cercles concentriques. La légende raconte que ce serait des géants, les Mihi, qui auraient placé cette pierre dénommée Te Opuri a Pere (la Météorite de Pere) et sculptés les symboles qui y sont gravés. Le mot « opurei » signifie météore ou météorite car cette pierre aurait été projetée par le volcan.

Les Mihi manifestèrent ainsi leur volonté de transmettre leur histoire. Cette transcription fut l’une des solutions envisagée par eux, afin de renseigner les générations ultérieures sur les événements survenus à leur époque et de ceux qui adviendraient à la fin des temps, notamment en matière culturelle et religieuse.

Aux temps anciens, la pierre Te Opuri a Pere était un monument sacré. Beaucoup de rois sont venus dans la vallée à Farehape pour la contempler. Il était d’usage de déposer sur cette pierre des fleurs ou des produits du pays. Cette manifestation attestait qu’ils n’étaient pas oubliés. Encore aujourd’hui des visiteurs y déposent des offrandes et de nombreux Hawaïens viennent chaque année à Papeno’o lui rendre hommage.

Commentaires

Source :

JAY Maurice Société des études océaniennes. Bull 95 1951 p 203
MANU TAHI Charles Histoire de la vallée profonde de Papenoo


2016-11-30T01:45:52+00:00 Categories: Hitiaa O Te ra, Pierre remarquable, Tahiti, Vallée de Papenoo|
3 Partages
Partagez3
Tweetez
Enregistrer
+1