La Passiflore Poc-poc, Passiflora foetida, est une liane herbacée originaire du sud-ouest des États-Unis, de l’Amérique centrale et d’une grande partie de l’Amérique du Sud. L’espèce a ensuite été introduite et s’est naturalisée dans les îles du Pacifique. 

Cette plante herbacée est très velue et ses poils roussâtres sont terminés par une glande visqueuse qui produit une odeur très désagréable, d’ou son nom tahitien de « pua manini » (fleur-poisson) et son nom botanique « foetidia » (fétide, qui a une odeur répugnante)

La fleur, magnifique, de 4 cm de large comporte dix pétales et de nombreux gros filaments blancs, rosés ou pourpres et de gosses étamines. Les fruits sont ovoïdes, globuleux de 2 à 3,5 cm de diamètre. Le fruit comestible est une petite baie globuleuse de 3 cm de diamètre de couleur jaune-verdâtre ou rouge à enveloppe fragile renfermant une pulpe translucide de saveur très parfumée, non acidulée, comportant de nombreux petits pépins.

Fleur de Passiflore Poc-poc

Une plante protocarnivore

La Passiflora foetida est plante protocarnivore, c’est à dire qu’elle est capable de piéger dans les filets collants de ses bractées des insectes mais est incapable de les digérer comme le ferait une plante carnivore. Ses bractées sont en effet couvertes de petites glandes produisant une sécrétion collante comportant deux enzymes que l’on retrouve chez les plantes carnivores.

Utilisations alimentaires

Le fruit comestible contient une pulpe blanchâtre légèrement sucrée et délicatement parfumée qui est consommée frais ou sous forme de boissons rafraîchissantes, de glaces ou de sorbets.  Les jeunes feuilles sont également comestibles.

Utilisations médicinales de la Passiflore Poc-poc

En médecine traditionnelle tahitienne, le pua manini est utilisé en lavage contre les démangeaisons. La sève des feuilles et des tiges a des vertus cicatrisantes. A La Réunion, les feuilles sont prescrites dans l’hystérie. Au Brésil, les feuilles sont utilisées sous forme de lotion et d’emplâtre pour traiter les dermatoses inflammatoires. Les feuilles sont utilisées en infusion pour traiter l’hystérie et l’insomnie au Nigéria. En Inde, les feuilles sont appliquées sur la tête pour réduire les maux de tête et en décoction pour soigner l’asthme.

Commentaires
2017-04-27T16:38:37+00:00 Categories: Plante|Tags: |
61 Partages
Partagez61
Tweetez
Enregistrer
+1