Au temps ou les sonars permettant de détecter la position des bancs de poissons n’existaient pas, les pêcheurs de Maupiti avaient mis au point un astucieux système pour voir où se situaient les bancs de poissons.

Au lieu dit Hotuparaoa à Vaiea, se trouvent deux pierres l’une en face de l’autre, séparée par la route de ceinture, une petite plate et une beaucoup plus grande. La pierre plate mesure 50 cm de hauteur, 50 cm de largeur et 55 cm de longueur. En face se dresse un grand rocher d’environ 3,50 m avec une curieuse forme de cerceau cassé.  Elle comporte des milliers de trous qui servent d’habitat aux oiseaux marins.

Les ancêtres utilisaient un faniu, l’extrémité près du tronc de la nervure d’une feuille de cocotier, pour taper sur la pierre, ofai tairi manu, qui résonnait comme un coup de fusil de chasse. Ce bruit amplifié par l’écho effrayait les oiseaux et les chassait hors de leurs trous. Ceux ci s’en allaient au large se regrouper au dessus des bancs de poissons et montraient ainsi aux habitants de Maupiti où se trouvaient les bonites, les thons…

Il n’y avait plus qu’a affréter la pirogue pour se rendre sur le lieu de pêche.

Commentaires

Source :

Propos de Roorau Loyat ecueillis par Monette Levard (Cours C.T. Maupiti) en 1977

2017-01-09T17:49:16+00:00 Categories: Maupiti, Pierre remarquable|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1