Un spa avec un gommage traditionnel des plus efficaces existait à quelques miles de Bora Bora. Dans l’étroite bande d’eau qui s’étend entre la barrière de récifs et la plage de l’atoll de Tupai, un magnifique atoll pas très loin de Bora Bora, émergeait au-dessus de l’eau un gros bloc de corail isolé, de forme tabulaire carrée de 3 m de côté et de 2 m de hauteur. Cette dalle corallienne , appelée Paeotini, est une uira ta’ata ofai, sur laquelle on étendait les condamnés.

Avec le ressac des vagues, le corps des victimes se rabotait sur les aspérités de corail, jusqu’à ce que mort s’ensuive. Les corps, ou ce qu’il en restait étaient ensuite portés sur le marae tout proche.

Malheureusement, ce rocher historique qui se trouvait dans l’axe de la piste d’aviation a été dynamité par les GIP (groupement d’intervention) il y a quelques années. De peur qu’un avion ne vienne s’y frotter ?

Commentaires

Source :

ROPITEAU André, 1938 Notes sur Tupai . Société des études océaniennes Bull. n° 139 juin 1962 p 81
LEJEUNE Marcel 1985


2016-10-20T08:08:50+00:00 Categories: Iles sous le vent, Légendes îles sous le Vent, Tupai|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1