La Baie de Matavai qui se situe au Nord de l’île de Tahiti, était le point où tous les navigateurs ancraient leurs navires, de Wallis en 1767, de Cook en 1769, Bougainville en 1786, de la Bounty en 1788. Mais la rade de Papeete offre une grande passe et une entrée profonde et permet une sécurité et une facilité de débarquement grâce à ses nombreux cours d’eau qui rejoignaient la mer.

C’est dès la moitié du XIXème siècle que commence le développement du port de Papeete. En 1843, l’Amiral Bruat propose au Gouvernement français le choix de Papeete comme capitale et comme port. Papeete devient la capitale des Etablissements Français de l’Océanie. Le trafic inter-insulaire des goélettes et celui des longs courriers obligent le site à se moderniser.

A la fin du 19eme siècle, on édifie un appontement en eau profonde permettant l’accostage d’un navire long courrier. Mais c’est avec l’arrivée du C.E.P. (Centre d’expérimentation du Pacifique) en 1963, que le port se dote d’infrastructures modernes et remarquables pour la zone Pacifique. Des travaux d’envergure modifient le «front de mer», absorbent Motu Uta (un îlot abritant les bâtiments de la quarantaine), puis une digue est construite sur le récif pour protéger cette zone portuaire implantée, à ce jour, sur une surface de six cent dix-huit hectares, où l’on retrouve aujourd’hui :

  • dans la zone de l’ancien Motu Uta :  le quai des caboteurs, la zone sous-douane dont l’extension et les aménagements ont été poursuivis jusqu’en 2004, les bâtiments administratifs du Port Autonome.
  • face à la zone sous-douane : le quai des yachts.
  • près du centre-ville : le quai des paquebots pour des navires pouvant mesurer jusqu’à 300 mètres.
  • en remontant vers Fare Ute : le quai des ferries qui a conquis une superficie très importante, la cale de halage et la base marine.
  • dans Fare Ute : 230 entreprises, grossistes, détaillants, prestataires de service, chantiers navals … occupent les entrepôts.
  • Enfin, bien à l’abri se blottit le port de pêche.

Aujourd’hui le port de passagers de Papeete est le 2ème port français, en particulier grâce au trafic important avec l’ile sœur de Moorea.

Commentaires

Source :

Papeete, circuit touristique – Carte interactive des 30 plus beaux sites touristiques de Papeete à Tahiti, présentée par Tahiti Heritage.


2016-10-20T08:08:56+00:00Categories: Papeete, Sites historiques, Tahiti|