Une étape importante pour les visiteurs étrangers, dans le passé.

La rivière Mataura, aux yeux multiples, s’inscrit dans le sentier des ancêtres. Ce lieu de purification constitue la troisième étape du rituel d’accueil des étrangers qui débarquent sur l’île. Les visiteurs, une fois sélectionné sur le marae Potuitui et couronnés sur le marae Heiata, étaient conduits à la rivière Mataura. Dans cette rivière peu profonde, ils devaient se laver, se purifier, devant toute la population qui était réunie pour les accueillir.
Une fois couronnés et purifiés, ils se rendaient sur le marae Taputapuatea.

On aperçoit encore les dalles au fond de l’eau qui permettaient de traverser la rivière sans trop se mouiller.

Commentaires

Source :

Jacques Turina : 2006


2016-07-01T17:49:11+00:00Categories: Australes, Sources, Taahuaia, Tubuai|