Un site vraiment insolite. L’îlot Makapu est situé dans le prolongement de la pointe sud de l’île de Akamaru. Il était utilisé jadis comme site funéraire.

Les anciens habitants de Mangareva comme ceux de Taravaï, allaient déposer leurs morts sur l’îlot Agakauitai, situé à coté de l’île Taravaï. Les habitants de Akamaru avaient l’habitude d’aller porter les corps ou les ossements des morts dans des cavités creusées par la mer sur le rivage nord de l’îlot Makapu. Cependant par haute mer avec le vent soufflant du nord, les vagues pouvaient atteindre ces grottes.

Les dimensions des ossements humains retrouvés sur place sont étonnantes et montrent qu’autrefois la race, qui habitait l’archipel, était de haute taille. Les chèvres sauvages qui ont vécues sur cet îlot minuscule pendant des années, en utilisant ces cavernes comme refuges, ont piétiné les ossements et les ont réduit en fragments assez fins pour être emporté par le vent.

Le père Laval a décrit dans ses mémoires, ce rocher percé en forme de cœur.

Lors d’une forte tempête, en 2010, le pont n’a pas résisté aux vents violents d’une dépression cyclonique. Le coeur est désormais brisé.

Commentaires

Source :

LAVAL Mémoires pour servir à l’histoire de Mangareva. Société des Océanistes
CAILLOT Eugène. Mythes,légendes et traditions, p153 – 1932
EMORY Archaeology of Managera, Bull. Bishop museum 1933


2015-01-23T11:57:01+00:00 Categories: Akamaru, Gambier, Monuments naturels|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1