Sexe de Hiro, Moa no Hiro, Ure no Iripau, Ure ure o tai Doigt de Hiro appelé pudiquement ainsi par les anciens appelé aussi à cause d’une certaine ressemblance : “Te Moa o Hiro, le sexe de Hiro” ou sexe de Iripau, un ancien guerrier. Un peu plus loin, un piton rocheux érigé droit vers le ciel lui est encore attribué comme étant une des parties intimes de son anatomie.

Et pourtant, c’est bien le dieu Tane qui faisait jadis l’objet de cérémonies religieuses, le grand dieu de toutes belles choses, le dieu des artisans, entouré, entre autres, d’une multitude d’oiseaux sacrés blancs et un de couleur rouge, superbe, Tane Manu…

Commentaires

Source :

MDL/Chef ROPITEAU commandant de la brigade de gendarmerie de Huahine en 1977. Bruno SAURA Huahine aux temps anciens p 246, 247 et  27


2015-09-26T22:33:25+00:00 Categories: Huahine, Iles sous le vent, Légendes îles sous le Vent|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1