Viatiare n’est pas le véritable nom de la source, c’est celui de l’enseigne commerciale du restaurant situé au dessus du bassin de la source. Avant la construction du boulevard du Prince Hinoi, toute cette zone de Pirae était très marécageuse et une partie était exploitée pour la production de cresson. Le cresson était particulièrement prisé pour accompagné le veau à la broche et de haricots. Devant l’urbanisation et la pollution, la production de cresson local s’est considérablement réduite. La famille Copenrath se souviennent que leur parents ramassaient des quantités impressionnantes de chevrettes dans la rivière.

Commentaires
2016-10-20T08:08:50+00:00 Categories: Iles du vent, Monuments naturels, Pirae, Sources, Tahiti|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1