Le Girembellier ou Groseille Otaheite (Phyllanthus acidus) est un arbre fruitier originaire de Madagascar qui s’est répandu dans les régions tropicales. Malgré son nom, la plante ne ressemble pas à la groseille sauf pour l’acidité de ses fruits. Son fruit, la surelle, est très apprécié à Tahiti, cuit sous forme de bonbons surette ou seurette suivant l’accent local.

C’est un arbre de 10 m de hauteur au tronc court, aux branches épineuses, d’où se dégage de nombreux rameaux portant des feuilles caduques ovales, vertes et lisses sur le dessus et bleu-vert dessous. Les très nombreuses petites fleurs rosées, sont rassemblées par grappes.

Des grappes de fruits

Les fruits, appelés Surelles, Surettes à Tahiti, ou Girembelles, sont disposés en petites grappes le long des branches. Ils mesurent environ 2 cm de diamètre, et ont une peau cireuse de couleur jaune-verdâtre qui vire vers le jaune à maturité. L’aspect du fruit et sa saveur varient selon les variétés.

La chair est juteuse et très acide, riches en pectines, glucides, minéraux et vitamine C.

Surette, Groseille Otaheiti, Phyllanthus acidus.

Cru mais meilleur cuit

Le fruit, la surette, est consommé frais saupoudré de sel ou de sucre pour neutraliser l’acidité. Mais il est le plus souvent cuit et utilisé comme dessert, en condiments ou chutneys. De jaune, le fruit vire au rouge brun à la cuisson. Les tahitiens sont extrêmement friands des « bonbons surette » qui sont vendus en bord de route.

Vertus médicinales du Grimbellier

La plante est utilisée en médecine traditionnelle. Les fruits sont utilisés pour stimuler l’appétit, purifier le sang, soigner la bronchite et traiter les troubles digestifs. Les feuilles sont utilisées en cataplasme pour traiter la sciatique et les rhumatismes, en décoction pour soigner l’urticaire et en infusion pour réduire la fièvre. La racine réduite en pommade guérit les maladies de peau et soulage des démangeaisons. Attention, les surettes ne sont pas indiquées pour les personnes souffrant de la Goutte.

Commentaires

Source :

Vaimiti SORIN – BTS tourisme AGTL Tahiti – 12/2010
Olivier BABIN 2016 FTV N°12

2017-08-28T17:08:54+00:00Categories: Fruits de Tahiti, Jardin de l'évêché|Tags: |