Une jeune vahine de Tautira (Tahiti) avait été promise comme épouse à Tautu, un jeune guerrier de Bora Bora. Il ne l’avait pas encore rencontré et désirait ardemment la rejoindre. Pour cela, Tautu construisit une pirogue, mais à peine sur l’eau elle lui échappa. Il se lança alors à la nage à la poursuite de sa pirogue qui comme guidée par une main invisible se dirigea vers la plage de Tautira où l’attendait sa promise. Mais celle ci l’accueillit d’une manière bien singulière.

La pirogue s’échappe

L’abattage d’un arbre pour construire une pirogue était tapu (tabu) sans l’accord du tahu’a prêtre ou d’un des parents. Son père refusa, mais après quelques suppliques, sa mère qui y consentit.

Dès la pirogue achevée, Tautu rejoignit dans la baie des jeunes princes pour une course de pirogues. Ils alignèrent leurs pirogues non loin de l’île de Tohorea, mais très vite, la pirogue s’échappa des mains de Tautu et s’éloigna vers la passe de Teavanui.

Les deux sœurs du jeune guerrier se dépêchèrent de prévenir leurs parents. Le père, très inquiet, leur dit : « courez et rattrapez-le ». Tautu venait de franchir la passe et se dirigeait à la nage vers Tahuatea. Les deux sœurs continuèrent leur poursuite jusqu’à Tahuatea où elles l’appelèrent : « Tautu, Tautu revient ; Tautu, Tautu, revient ! » Il leur répondit : « Hina et Mare, sortez de l’eau et rentrez ! je vais à la poursuite de ma pirogue« . Quand les deux sœurs arrivèrent à Matapia, elles l’appelèrent de nouveau, mais Tautu était déjà arrivé à une autre passe leur dit de rentrer. Elles firent demi-tour.

Un étonnant accueil à Tautira

La poursuite dura une nuit et un jour. Tautu vit sa pirogue comme guidée par une main invisible se diriger vers la plage de Tautira (à Tahiti). Il réunit ses dernières forces pour l’atteindre. Sa pirogue était là, il voulut la prendre, mais épuisé, il s’écroula en s’accrochant des deux mains à la pirogue.

Vers la tombée de la nuit, deux jeunes sœurs vinrent sur cette plage. L’aînée était la promise de Tautu . Elles s’avancèrent toutes les deux vers l’homme endormi et l’aînée marcha sur le ventre du guerrier. Tautu entendit la cadette demander à sa sœur : « Pourquoi as-tu marché sur son ventre ? Il est épuisé, c’est pour cela qu’il dort  »

Les deux sœurs laissèrent l’homme sur la plage et racontèrent à leurs parents ce qu’elles avaient vu sur la plage. Le père répliqua : « Allez le réveiller et ramenez-le « .

Tautu les vit venir de loin, mais il ne voulait plus de l’aînée mais de la cadette en qui il avait vu une meilleure épouse, c’est elle qui avait dit à sa sœur de ne pas marcher sur son ventre. Tautu suivit les deux sœurs à leur domicile. Arrivés là, le père l’accueillit et lui dit : «  C’est toi, Tautu ? pour venir de si loin, tu dois être un grand guerrier !« . Sa réputation se propagea dans toute l’île de Tahiti.

Le mariage de Tautu

Dans son île de Bora Bora, par contre tout le peuple était inquiet de sa disparition. Le roi de Bora Bora qui avait un grand mana (pouvoir) fit sortir de son marae de Vaiotaha, un oiseau immense qui parti à la recherche de Tautu vers les îles hautes, puis, vers les îles basses.

Sur le chemin du retour, l’oiseau trouva le jeune guerrier à Tautira et poussa de grands cris de joie : « Je l’ai trouvé, je l’ai trouvé !  » en annonçant au roi que Tautu vivait toujours.

Marae Vaiotaha de Bora Bora.

Marae Vaiotaha de Bora Bora

Une grande fête fut organisée par la population de Tautira pour le mariage du grand guerrier venu des îles lointaines. Tautu resta l’un des plus grands aito (guerrier) de Tautira. A la mort de sa femme, il rentra chez lui et mourut dans son district de Anau à Bora Bora . Il fut mis sur son marae de Autaa i te rai .


Commentaires

Source :

Légende tirée du Puta Tupuna (livre des ancêtres) de Bora Bora. Charles Manutahi.


2018-03-15T17:07:31+00:00 Categories: Anau, Bora Bora, Légendes îles sous le Vent|
153 Partages
Partagez153
Tweetez
Enregistrer
+1