Le Marae de Vaiotaha est situé à 270 m de la plage, près de Vaiati. C’est le plus ancien marae de BoraBora, il a été construit par le roi de Bora Bora, Firiâmata-ô-Vâvau, pour bien affirmer ses droits sur son île. Le marae a été baptisé Vaiotaha (Vai-‘ôtaha) et placé sous la protection de Ta’aroa, le dieu créateur.

A l’époque, le marae Vaiotaha, occupait le rang le plus élevé. Il était avec les marae de Fare-tai-i-te-ra’i, Mata’irea et Vaeara’i, également dédiés à Ta’aroa, les quatre principaux et plus anciens marae des îles Sous-le-Vent.

Le marae a été malheureusement détruit; il ne reste aucun vestige mais seulement deux pierres droites, l’une en basalte haute de 3 pieds, l’autre en corail, moins haute, qui décorent une place grossièrement pavée avec deux petites terrasses. Les pierres droites pourraient être les pierres d’un ahu ou des pierres dressés en face d’un ahu reconstitué qui n’excédait pas une longueur de 12 m. Le marae était donc très petit . Plusieurs pierres ont été enlevées pour le cimetière tout proche ou pour faire la route de ceinture.

Ce marae est également appelé Morai de Taouirata en référence à Taouirata qui était l’une des sœurs du Roi Mai en 1823.

Commentaires

Source : Kenneth Emory, marae de Bora Bora - Bull. de la Société des Études océaniennes n° 146/147 de mars-juin 1964 Service de la Culture et du Patrimoine
2018-08-08T16:54:32+00:00Categories: Bora Bora, Iles sous le vent, Marae, Sites archéologiques|