A l’extrémité sud du cimetière de Amaru, repose Simon Lenoir, un navigateur breton, qui s’installa comme marchand à Rimatara. en 1871.

Le marin Simon Lenoir, français catholique, né en 1837 qui a échoué à Rimatara après avoir fait naufrage aux Tuamotu (selon une autre version, il était matelot, déserteur d’un navire baleinier), aborde dans l’île de Rimatara en compagnie de quelques compagnons d’infortune, vers l’année 1871. Il s’y fixe comme colon et marchand, et épouse une fille de l’île, Tapairu a lopu, dont il aura, quatorze enfants. De la descendance de ceux-ci, une nombreuse postérité influera jusqu’à nos jours sur le devenir de l’île. Ses descendants sont maintenant fort nombreux en Polynésie. Il décède à Rimatara le 14 Juillet 1916 et sa tombe est au cimetière de Amaru

Il est à noter un fait assez curieux : certains descendants de Simon Lenoir présentent une maladie dite héréditaire appelée « Syndrome d’Alport » (maladie rare de l’ordre de 250 cas environ dans le monde entier). Des études récentes plus approfondies ont démontré que cette lourde hérédité venait de l’épouse de Simon, originaire des îles Cook, où des cas similaires ont été retrouvés dans sa famille.

Une petite anecdote complémentaire, de Sylviane : En aout 2011, le peintre de la commune était fiu, ou il manquait de peinture noire et n’a peint que le prénom. « Pas grave, car ici quand on dit Simon, c’est nécessairement Lenoir !« 

Commentaires

Source :

Danielle METZ institutrice en CE2 à l’école de Amaru (1977)
Photos : Sylvie-Anne à Tahiti http://sylvianeg.blogspot.com (2011)


2017-02-06T14:47:50+00:00 Categories: Australes, Mutuaura, rimatara, Tombe|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1
Email