Astrologie et découvertes. En 1769, le capitaine James Cook avait été envoyé à Tahiti avec des télescopes spéciaux pour observer le transit astrologique (passage d’une planète sur une autre natale). Le but était d’obtenir des données qui puissent par la suite servir à mesurer la distance Terre-Soleil, unité de mesure pour toutes les autres distances entre les corps célestes. Son navire était « l’Endeavour ». James Cook avait aussi secrètement reçu l’ordre de l’Amirauté britannique d’explorer les mers du sud à la recherche de la « terra australis incognita », la terre australe inconnue.

La théorie de l’époque était que la terre avait besoin d’une immense masse de terre émergée dans l’hémisphère sud pour parvenir à faire l’équilibre avec les vastes continents de l’hémisphère nord. Après avoir achevé sa mission à Tahiti, Cook est allé en Nouvelle-Zélande avant de jeter l’ancre dans une baie qu’il baptisa Botany Bay, en raison de sa végétation luxuriante, et qui abrite aujourd’hui le port de Sydney en Australie.

L’histoire de l’Australie aurait pu être complètement différente si James Cook n’avait pas été envoyé à l’autre bout du monde pour y observer le transit de Vénus.

Commentaires

Source :

COOK Voyages autour du monde 1778  – Photo transit de Vénus à Tahiti en juin 2004


2018-08-15T16:23:00+00:00Categories: Lieu historique, Mahina, Pointe Vénus, Tahiti|