Attention, ne pas essayer de défier le gardien des lieux. Le marae Te’apiri de Tuatahi, juché sur un plateau à 1305 m d’altitude domine la plaine d’Arue et de Pirae. C’est une structure encore vivante et chargée de mana (pouvoir). Lors des incendies de forêt, le feu contourne les pierres du marae sans y pénétrer.

Le gardien des lieux est le géant Tuatahi et c’est un être demi-dieu qui n’a pas vraiment une représentation humaine bien définie. Il est difficile de décrire son visage car ses traits changent régulièrement. Quelquefois, il se transforme même en boule de lumière pour se déplacer plus rapidement. Plusieurs personnes l’ont aperçu le soir sur le chemin qui passe devant l’église protestante puis se prolonge dans la vallée de Vaipopo. Certaines il y a fort longtemps d’autres très récemment.

C’est un homme géant qui se met debout en travers du chemin. S’il écarte les jambes, on peut passer et continuer son chemin dans la vallée en toute sérénité sous sa protection. Par contre s’il reste immobile, les jambes bien serré, il faut vite rebrousser chemin sans rien demander. Il ne joue pas au policier pour le plaisir. S’il bloque le chemin c’est qu’il a détecté un danger potentiel, un arbre qui va bientôt tomber par exemple, dans le but de vous éviter d’avoir un accident. Mais attention, il ne faut pas chercher à forcer ou à contourner le barrage en passant par la rivière comme certains ont voulu le faire. Il se fâche et peu alors devenir violent.

Un jour des touristes ont voulu continuer leur chemin sans tenir compte des signes de Tuatahi. Dès qu’ils mirent les pieds dans l’eau, la rivière s’est mise à gonfler et le courant les a tous emporté au loin.

Commentaires

Source :

MATAOA Antonio, Avril 2010, Association Pii Rau Roa ARUE https://youtu.be/DEz72a7WcjM
Illustration : Xavier Manua, La Dépêche de Tahiti du 3 avril 2010


2017-09-19T15:45:54+00:00 Categories: Arue, Tahiti, Tupapa'u - Revenant|
200 Partages
Partagez200
Tweetez
Enregistrer
+1