La cascade de Ti’ara’a tombe de 25 m dans une vasque dénommée Vaipo’o. Ce site est le lieu de la légende de la dame Pai’ha (la femme voilée).

Dame Pai’ha, une belle femme vivait, aux temps anciens à Ape’a, l’un des quartiers de Papara. Elle venait de la montagne Hara Vera pour se baigner au pied de la cascade dans un endroit appelé Vaipo’o (trou d’eau ). Ce lieu de baignade de Vaipo’o à la taille d’un baril d’eau mais dame Pai’ha aimait bien s’y baigner.
Ce jour là, après sa baignade, elle partit à la passe de To’a-Piro (corail puant) pour prendre un bain de mer. Puis, après son bain de mer, elle se rendit à Poreho pour se promener sur le récif. Ensuite, elle retourna à l’intérieur des terres vers la montagne Te Ara Apu ( la route sacrée ). Dès son arrivée, le vent frais du large souffla, la pluie tomba et la mer gronda. C’était le signe montrant l’illustre voyage de Pai’ha.

Depuis ce jour, à la période des pluies, lorsque l’eau coule le long de la cascade de Ti’ara’a et tombe dans Vaipo’o, l’image de Pai’ha se reflète à travers elle. C’est une énigme d’autrefois qui existe encore de nos jours.

Commentaires

Source : ATU Irène (mairie de Papara) Tarirea no Papara - Heiva 1994.
Légende donnée par Monsieur Guillaume PIHAHUNA.

2016-10-20T08:08:58+00:00 Categories: Cascade, Iles du vent, Monuments naturels, Papara, Tahiti, Tarirea|
1 Partages
Partagez1
Tweetez
Enregistrer
+1