La marine française, royale d’abord puis républicaine, a tenu une place essentielle dans l’histoire de la Polynésie française. Situé au cœur historique de la ville de Papeete, près du port et dans une zone où les noms des rues reflètent l’impact de la marine, cet imposant bâtiment a abrité pendant de nombreuses années le commandement de la Marine nationale en Polynésie française.

La Maison de l’Amiral, ou du Commandant du Port qui jouxte l’ancien commandement a été dessiné par le commandant de la marine Luc Marie Bayle, qui était également un peintre de la marine.

En 2005, une association locale avait proposé d’aménager dans ces vieux mûrs chargés d’histoires un musée de la Marine, qui raconterait les grandes étapes de la navigation et de la Marine en Polynésie : les pirogues et la navigation traditionnelle, les grands navigateurs du 18ème siècle, les baleiniers américains, les goélettes, le corsaire allemand Seeadler.

Luc-Marie Bayle

Luc-Marie Bayle (1914-2000) a commandé la marine française en Polynésie de 1956 à 1958. Son grand-père avait commandé le croiseur Duguay-Trouin dépêché dans le Pacifique en 1896-1897 pour « pacifier » les îles de Raiatea et de Tahaa en rébellion contre les autorités françaises. Luc-Marie Bayle a dessiné et peint, surtout des aquarelles, à Tahiti, Moorea, Bora Bora et Mangareva.

Commentaires